Essai du récepteur Mende 98N





Nous avons remonté tous les éléments, il est temps de procéder aux essais.

Premier essai avec alimentation externe

J'ai procédé à une vérification en règle du câblage par rapport au schéma établi précédemment. Les connexions sont vérifiées à l'ohmètre, surtout les points de masses. Avec un inductancemètre j'ai vérifié le bobinage d'accord aux bornes du CV d'accord (plus exactement entre la masse et le condensateur de détection afin de vérifier que je n'accorde pas n'importe quoi). J'ai vérifié aussi la continuité du bobinage de réaction entre la plaque de la détectrice et le CV de réaction.

J'ai déja testé le poste sans ses lampes et j'ai vu que les tensions alternatices HT et filaments étaient OK.

Je teste rarement le poste directement avec toutes les lampes, surtout la partie HT. Je préfère vérifier la partie HT avec mon alimentation Heathkit à lampes, d'une part parce qu'elle est robuste et qu'un court-circuit ne la dérange pas trop, et surtout parce qu'elle est munie d'un milliampèremètre, donc je peux vérifier en montant progressivement la tension que je n'ai pas une intensité excessive.

Compte tenu du principe d'alimentation utilisé dans ce poste, nous relions le +HT de l'alimentation externe sur la résistance chutrice et le -HT de l'alimentation externe, NON PAS A LA MASSE mais sur la résistance bobinée qui se trouve dans le -HT.



On installe les 3 lampes (les 2 lampes 1004 et la RES164).

On branche le récepteur, on démarre l'alimentation externe et on monte progressivement la tension. Je décide de monter jusqu'a 200V. L'intensité n'est que de 11mA, ce qui montre que le poste se porte bien. Au bout de 40 secondes de chauffe je commence a entendre des stations. Je règle le poste, il fonctionne parfaitement.

J'arrête tout et je dessoude le fil qui va vers l'alimenation externe.




Deuxième essai avec la valve

Je vais essayer le poste avec la valve maintenant. Je la mets donc en place et j'allume le poste.




Je branche un voltmètre continu entre la masse et le +HT, la tension monte aux alentours de 240V, elle varie un peu le temps que les lampes chauffent pour enfin se stabiliser.

Voici les tensions mesurées.

Tension +HT avant la chutrice de 3K (qui fait 2.2K sur mon poste...)




Tension +HT APRES la chutrice.




On voit que la tension baisse de 27V, donc dans 2.2K j'en déduis que le poste tire 12mA environ.

Tension écran sur la finale.




Tension de polarisation de la finale (mesurée aux bornes de la résistance bobinée qui est dans le retour du -HT).




Tension de polarisation de la 1ere lampe BF, mesurée entre masse et prise sur la résistance bobinée.




Le poste est disposé verticalement. Je monte des boutons provisoires, notamment un chicken knob sur le CV de réaction histoire de bien repèrer sa position vu qu'il peut tourner à l'infini...




J'utilise ensuite mon cadre amplifié à lampe.




Le cadre est relié au bornier antenne/terre. Comme le poste est disposé verticalement, le bornier repose sur la lampe détectrice. Comme cette lampe est revêtue d'une peinture blindée (enfin... ce qu'il en reste) je mets une feuille de papier entre la lampe et le bornier histoire d'avoir au moins un minimum d'isolation.




En PO, je recois france bleue vraiment très fort avec le CV de réaction au minimum, je suis obligé de baisser le gain de mon antenne. En fait, je peux utiliser sans problèmes des prises du borniers plus proche de la terre, ce qui va augmenter la sélectivité.

En GO, le signal est un peu moins fort, mais tout à fait satisfaisant avec la réaction au minimum. Je peux donc la aussi changer de prise sur le bornier.

Malgré le filtrage assez faible, seulement 4mF en premier lieu et 2 ensuite, le poste ne ronfle pas, c'est très bien comme ca. Je n'ai pas encore vérifié l'état des lampes mise à part la valve qui est en parfait état, elle donne 25mA avec 200V plaque sur le lampemètre.

Le fonctionnement du poste est tout à fait satisfaisant, mise à partla réaction qui n'est pas vraiment utilisable sur plus de la moitié de la course, en fait en PO ou en GO, ca accroche à la moitié environ. Mais, restons positif, sur la première moitié, le réglage reste assez souple en fait et ca fonctionne mieux que sur bien des postes que j'ai dans ma collection où la réaction est très violente et peu précise. On pourrait presque améliorer le fonctionnement en mettant un condensateur de 500pf en série avec le CV de réaction, cela baisserait de moitié la capacité maximum globale et le réglage serait un peu plus souple je pense, mais bon, ca fonctionne comme ca, c'est parfait et on comprends aussi pourquoi sur le modèle 98W un autre système de réaction à été utilisé.

Il me reste à refaire le cadran et nettoyer la caisse.





Remontage et finitions