FADA 192-A Neutrolette refection des transformateurs et condo découplage HT

Remise en état des transformateurs BF
et du condensateur de découplage HT



Remise en état du condensateur HT principal

D'abord on déssoude les connexions.

IMG_9738.JPG


Ensuite il faut faire coulisser le condensateur pour le retirer. Non présent sur la photo, le transformateur BF entre la détectrice et la première BF. Il est nécessaire d'enlever ce transformateur pour enlever le condensateur, du moins pour l'enlever sans supprimer les rivets de fixations de la plaque métallique qui le maintient.

IMG_9742.JPG


IMG_9746.JPG


Sur le dessous du condensateur on voit une joli étiquette.

C'est un 0.5mF. Il était temps de le changer, il donnait à peine 1nF à la mesure.

IMG_9745.JPG


Je passe sur l'extraction du contenu. C'est comme d'habitude, chauffage au décapeur thermique et extraction de l'intérieur. Par contre, la plaque en carton qui ferme le condensateur est partie en copeaux. J'ai du en fabriquer une autre. J'ai prix une plaque d'epoxy cuivré, j'ai creusé deux rainures pour entrer les cosses et je les ai soudée du coté cuivre. Le cuivre a été enlevé préalablement autour des cosses.

IMG_9748.JPG


IMG_9750.JPG


IMG_9751.JPG


Le tout entre sans problème dans le corps du condensateur. J'ai ensuite remis le condensateur à sa place puis ressoudé les connexions (je n'ai pas fait de photo, mais vous savez maintenant ce qui a été fait.)




Remise en état des transformateurs BF

Pour démonter les transformateurs il faut faire sauter les rivets. Les transformateurs tiennent par 2 pattes de fixation en diagonale.

Seule problème, sur le deuxième transformateur (le dernier), un des rivets ne peut pas s'enlever complètement, parce qu'il se trouve de l'autre coté sous la plaque de fixation d'un condensateur de neutrodynage, donc il va rester la et je trouverai un autre système pour fixer le transformateur de ce coté la. (ou alors il faut aussi démonter les rivets de fixations du condensateur de neutrodynage mais je ne voulais pas prendre le risque de l'abimer)

IMG_9743.JPG


Voila la tête du transformateur. Ici c'est le transformateur entre la détectrice et la première BF. C'est le secondaire qui est coupé.

IMG_9753.JPG


Les tôles avec un profil différent suivant qu'elles se trouvent au milieu du noyau ou en haut. Le milieu des barres en F est moins large sur les extrémités pour faciler l'insertion des toles. Les toles sont toutes en F et se monte croisées.

IMG_9755.JPG


Prise du diamètre extérieur du bobinage. 40mm environ.

IMG_9756.JPG


J'ai coupé le secondaire au cutter et gardé que le primaire.

IMG_9757.JPG


Une photo du primaire.

IMG_9758.JPG


J'ai ensuite collé les flancs, mis le tout sur la bobineuse et rempli au taquet avec du fil de 0.05mm. Je bloque ensuite le tout avec du chatterton.

J'ai en gros 10K de résistance sur le secondaire. Avec un gene BF en entrée, j'ai un rapport entre 2.5 et 5 suivant les fréquences balayée de 500hz à 5K. Je pense que ca ira. De toutes facons, nous n'avons pas à faire à du matériel de précision dans notre cas....

IMG_9762.JPG


Je passe sur le remontage des toles rouillées qui est une vrai galère comme d'habitude. Il y a 2 toles que je n'ai pas pu remonter d'ailleurs...

Le transformateur prêt à être refixé et ressoudé. Il faudra que je mette quand même une bande de papier craft, ou papier ancien de transformateur, ca fera plus joli que le chatterton blanc.

IMG_9763.JPG


L'autre transformateur subira le même sort, mis à part un petit détail, c'est le primaire (partie centrale) qui est mort. Je vais essayer la manip que j'avais faite sur un autre poste batterie qui consistait a retirer le primaire en le pliant forme de 8 et voir ce que je peux faire.

Ci-dessous, voila ce que j'avais fait sur mon poste freshman pour retirer le centre du transfo. En s'y prenant bien, on peut le retirer, refaire les connexion et le remettre en place. Le cuivre se déforme sans se casser il est bien protégé par les couches de papier, le tout est d'avoir suffisamment de prises pour plier le mandrin en 8.






De retour de vacances nous y sommes. J'ai plié le primaire en 8 et je l'ai sorti avec une pince. Dans la bataille j'ai malgré tout esquinté quelques couches de fil émaillé, la résistance de l'enroulement sera plus faible et il y aura moins de tour, mais cela fonctionnera quand même, je ne me fais pas de soucis même si le rapport de tour est un peu différent.

J'ai donc utilisé le même principe que sur le Freshman. Voici une photo du secondaire.

IMG_9764.JPG


Et voila le primaire sorti de son logement. Après la suppression de quelques couches abimées, j'ai retrouvé la continuité. J'obtiens 850 ohms au lieu des 1K d'origine, mais ca ira bien. Sur la photo, un fil sous teflon pour assurer la connectivité entre le bobinage et le chassis.

IMG_9765.JPG


Après avoir remis mes 2 fils, j'enroule le bobinage dans du calicot autocollant et je remets le primaire à sa place.

IMG_9766.JPG


IMG_9768.JPG


IMG_9769.JPG


Vu du bobinage avec ses flasques en carton.

IMG_9770.JPG


IMG_9771.JPG


Je remonte les toles et je fixe le transformateur sur le chassis. Ici le deuxième transformateur BF connecté entre les 2 lampes BF.

IMG_9772.JPG


Le premier transformateur BF entre la détectrice et la première lampe BF.

IMG_9773.JPG


Au fur et à mesure des travaux je commence à poser les fils d'alimentation. Ici le fil orange concerne l'alimentation en +22V pour la plaque de la détectrice (via le primaire du premier transformateur BF)

IMG_9775.JPG


Ici le fil jaune concerne la polarisation des 2 dernières lampes BF. En général la polarisation ne se fait que sur la dernière lampe, mais ce poste dispose d'un mode économique et on peut le faire fonctionner en 4 ou 5 lampes. Le choix se fait via un commutateur en facade. Les secondaires des 2 transformateurs BF sont donc reliés au fil de polarisation.

IMG_9779.JPG



Rhéostats, essais, facade