Remise en route du poste Loewe-Opta type Thule





Finitions



25. Remontage du châssis - Essai de vérification

La caisse étant rénovée, le châssis peut être remonté afin d'effectuer un test de bon fonctionnement; Une fois fixé dans la caisse, le HP doit être raccordé à la prise, il est plus facile d'enlever la pentode BF pour le faire :


Voilà le châssis remonté, prêt à être testé :


Mise sous tension .... rien ! Il y a un souci ... en plus, la lumière de l'éclairage passe sous le baffle et éclaire la toile du HP :


C'est là que ça se passe, en bas du baffle, il y a un interstice :


Ce sera facile d'y remédier. Par contre, pourquoi est-ce que le récepteur est muet, plus exactement, on ne reçoit rien, mais un bourdonnement dans le HP montre qu'il y a de la BF. Serait-ce la CAG qui déconne ??



26. Panne sur CAG

Après quelques mesures de tensions, en particulier de la CAG, il semble bien qu'il y ait un souci :
La CAG s'établit à -60V, les lampes HF ne risquent pas d'amplifier !
La tension de grille de la Re034 de CAG est égale à celle de son filament, autrement dit, elle est complètement saturée !

Après avoir dessoudé les composants reliés à la lampe, il faut se rendre à l'évidence : il existe un défaut d'isolement entre la grille et la masse, qui se traduit par une tensions résiduelle, même récepteur débranché !
J'ai incriminé C7, mais non. Tout le reste étant ok, j'en ai conclu que le problème venait de la connexion entre C7,RL et la grille. Cette connexion est en fait formée de 2 bouts de fil blindé. J'ai donc du redémonter la plaque à composants, mais je n'ai dessoudé qu'un côté et je l'ai simplement soulevée :


Voici les connexions incriminées :


Pour m'en assurer, j'ai dessoudé les 2 fils et j'ai branché un voltmètre entre le fil central et la tresse de blindage :

ça, c'est fort : 52 mV !
Mieux : quand on chauffe le fil, ça augmente :

carrément 0,3V !!
Pas étonnant que ça déconne ... la connexion se comporte comme une pile ! J'ai bien l'impression que la gutta-percha qui imprègne le fil est décomposée et forme avec les métaux des conducteurs un couple électrolytique :


J'ai donc remplacé ces 2 fils par 2 fils neufs, en teflon, recouverts d'une bande de papier d'alu relié à la masse :


et le poste fonctionne de nouveau normalement !

comment expliquer l'incidence sur la CAG ?

Voici le schéma de l'étage de CAG :


En supposant, pour simplifier les calculs que -C = -106V, j'ai fléché les tensions aux bornes des résistances qui définissent le potentiel de filament de la lampe:
Les 106V se partagent en 6V et 100V
Lorsque la connexion de grille ne présente pas de fuite, la tension aux bornes de la résistance de grille est nulle, portant le potentiel de grille à -6V par rapport au filament, bloquant complètement la lampe : la CAG est alors de l'ordre de 0V.
Si maintenant il existe une résistance de fuite entre la connexion et la masse, il se crée un courant dans la résistance de grille, augmentant le potentiel de grille jusqu'à ce que la lampe conduise, diminuant alors fortement la CAG (à la limite, la lampe est saturée et la tension d'anode devient égale partiquement à la tension de filament)
Par exemple, si la fuite n'est "que de 30 Mohm", la polarisation de grille est de -2,7V, la lampe conduit déjà, la CAG devient négative, les amplis sont bloqués !

Moralité : on ne se méfie pas assez des vieux fils, en particulier des blindés !



27. Occultation du rai sur la toile

Il suffit de coller une bande de carton sur la tranche du baffle, mais de largeur suffisante pour masquer l'interstice :


effectivement, plus de trace de lumière après ça !



à suivre ...