Réfection des blocs de condensateurs
et du transformateur d'alimentation.



Comme dit dans le précédent chapitre, les blocs de condensateurs sont bons à refaire et le transformateur d'alimentation à un secondaire HT coupé.

Le plus dur a été d'enlever ces blocs, car les vis sont rouillées et coincées par une espèce de vernis. J'ai du même couper certaines vis à la Dremel car je ne pouvais les démonter.

Voila ce que donne le chassis, sans le transformateur et sans les blocs de condensateurs. On y voit plus clair.

IMG_6556.jpg


Et voilà ce que j'ai démonté.

IMG_6563.jpg


On y voit tellement plus clair que certaines surprises apparaissent, comme cette résistance coupée par exemple. Heureusement, le schéma est simple et je sais où elle doit aller normalement.

IMG_6557.jpg


J'ai vu aussi que le fil qui relie les lames fixes (qui sont mobiles, je sais c'est bizarre..) au reste du chassis est complètement bouffé.

IMG_6560.jpg


Cela fait parti des choses que je remettrai au propre ainsi que le cablage pourri que je referai, comme ces épissures du plus bel effet.

IMG_6558.jpg


Les blocs de condensateurs.

Rien de spécial dans ces blocs allemands. Un ensemble de condensateurs à l'intérieur, isolés ou non du chassis suivant le cablage interne, rempli avec de la paraffine et du goudron pour finir (2mm de goudron qui s'enlève facilement).

Vous vous rapellez au chapitre précédent que j'avais du tordre la boite d'un des condensateurs pour pouvoir enlever son contenu ? J'ai donc pu par la suite accèder aux vis de fixation et démonter la tole.

IMG_6564.jpg


D'abord comme la boite est en morceau et tordue, je la reforme comme je peux et je ressoude les cotés (ce n'est pas moi qui avait cassé les cotés, les condensateurs avaient gonflé tellement que les 2 parois latérales étaient éjectées...)

Voila les soudures. J'ai meulé un peu la tôle pour que la soudure prenne bien.

IMG_6566.jpg


Les nouveaux condensateurs en place et la nappe pour 4 d'entres eux qui ont un point commun à la masse. Les 2 chimiques de gauche sont isolés de la masse. (Je vous donnerai l'implentation des condensateurs et les schémas plus loin.)

IMG_6567.jpg


Je referme la boite et ni vu ni connu....

Notez les inscriptions sur le couvercle


IMG_6568.jpg


Je ne m'étends pas sur le reconditionnement des autres blocs c'est le même principe.

Un autre exemple

IMG_6569.jpg


Notez la présence d'un mini-bloc soudé sur un gros.

IMG_6571.jpg


Maintenant que nous savons comment les refaire, voyons comment ces blocs sont disposés sur le chassis et quel est leur contenu.

En fait, les valeurs sont indiquées normalement sur les boitiers mais si vos blocs étaient en très mauvais état voici ce que ca donne.

Voici d'abord l'implentation des blocs de condensateurs sous le chassis (il existe 2 ou 3 condensateurs de petites valeurs qui ne font pas partis de blocs)

Implentation des blocs


Voici maintenant l'intérieur de chaque bloc

Bloc 1

bloc1.gif


Bloc 2

bloc2.gif


Bloc 3

bloc3.gif


Bloc 4

bloc4.gif


Voila, vous avez les données sur le contenu de chaque bloc.

J'ai refait les 4, je vous propose de passer à la suite.




Le transformateur

Le chapitre alimentation réserve en général pas mal de surprise. Problèmes de transformateur, de self, de valve, de résistances chutrices, de condensateurs de filtrage.

Au chapitre précédent, je pensais que la self de filtrage était morte mais ce n'est pas le cas, je n'ai pas dû faire les mesures aux bons endroits.

La self étant bonne, les condensateurs de filtrages changés, la valve que je remplacerai, reste donc le transformateur d'alimentation.

Je l'ai démonté car en le sondant à l'ohmètre (chose que je fait sur chaque poste que je redémarre, car les informations remontées sont de bonnes sources pour le dépannage), je me suis apercu qu'un des 2 secondaires HT était en l'air (ou grillé, je ne sais pas) J'ai donc démonté le transformateur.

Ce transformateur est composé des enroulements suivants

Les fils qui font la liaison avec le monde extérieur ne sont pas bien frais pour la bonne raison qu'ils ont été mis avec du souplisso très cassant et très rigide ce qui empêche les fils des bobinages d'être à l'aise.

Première chose, j'ai fixé les fils du secondaires qui ne demande qu'à se casser avec de la colle thermo sur les flancs de la bobine en carton.

IMG_6574.jpg


Voila le coté basse tension composé de 4 demi-secondaires avec donc 6 fils de sortie. (Nous avons 2 sorties indépendantes de 2 x 2V)

IMG_6573.jpg


Je vais donc devoir détoler le transfo (ca ne vas pas être simple, ce ne sont pas des toles en E et en I, mais des toles carrée avec la barre centrale du E libre d'un seul coté... Je vous ferai une photo bientôt, ca sera plus clair et en plus les toles sont bourrées de rouilles... La galère...).

Ensuite il faudra enlever les secondaires BT puis j'accèderai aux demi-secondaires HT. Dans mon malheur, c'est le premier secondaire HT sur lequel je vais tomber qui est claqué, j'ai plutôt de la chance.

Comme dirait Pierre on peut toujours rêver, je dis ca parce que je connais la suite.

Tout d'abord détolage du transfo

IMG_6575.jpg


Avec des toles pas faciles... Ici pas de tôle en E et en I, mais un seul type de tôle dont un coté du I peut basculer. Techniquement parlant, c'est surement très au point, par contre pratiquement parlant, c'est un enfer à démonter.

IMG_6576.jpg


Une fois le transformateur "détolé" et les secondaires basse tension (filaments lampes et valve) débobinés, l'enfer...

IMG_6577.jpg


Le tranfo est cramé et la cuisson est à coeur, c'est un bloc de charbon.

Donc 2 solutions : Rebobinage complet ou remplacement.

Ce poste n'étant pas "unique", ne possèdant pas les boutons d'origine et la caisse étant fendue un peu partout, je ne vais pas jouer les puristes (de toutes facons ca ne risque pas d'arriver), je décide de récupèrer un transfo.

L'ennui, c'est que les toles sont carrées et que la plupart des transformateurs sont rectangulaires. J'en trouve quelques uns qui conviennent mais les tensions de sorties sont trop importantes.

Tant pis, j'en prend un qui a la borne forme et je décide de rebobiner les secondaires.

IMG_6578.jpg


IMG_6579.jpg


Ce transformateurs dispose de 2 secondaires 6,3V, un pour les filaments des lampes (sans la valve) et un pour le filament de la valve. Les 2 demi-secondaires HT font 380V chacun. Je n'ai besoin que de 240V. Je vais refaire un des demi-secondaires complètement et débobiner une partie de l'autre demi secondaire pour l'amener à 240V.

Détolage. Ici, encore d'autre forme de tôles, on arrête pas le progrès. Par contre, celles-ci sont empilées 4 par 4 et sont faciles à enlever.

IMG_6582.jpg


Le voila sans les tôles.

IMG_6583.jpg


Les bobinages 6,3V comportent chacun 40 tours.

Diamètre 1,5mm pour le chauffage des lampes et 0,8 pour le chauffage valve. Le diamètre du fil des secondaires HT est standard, c'est du 0,15m, j'en ai une grosse bobine, tout va bien.

Pour plus de précision, je décide de débobiner un secondaire HT, je trouve 2318 tours.

IMG_6584.jpg


Donc 2318 tours avec 380V cela donne 6,1V par tour. Comme en général c'était des nombres entiers et que je mesure à vide, cela devait être 6 tours par volt. Bref, 6 ou 6,1 j'ai ma constante et je garde 6,1 tours par volt.

Le but est d'avoir 2 x 240V. J'ai déja enlevé un secondaire 380V. L'autre est toujours là et je vais débobiner ce qu'il faut pour arriver à 240V.

Pour 240V j'ai besoin de 240 x 6,1 = 1464 tours. J'en ai 2318 pour 380V, donc il faut que j'enlève 2318 - 1464 = 854 tours pour avoir 240V.

Voila le transformateur avec le premier demi secondaire prêt pour le service.

IMG_6586.jpg


Il me reste à rebobiner maintenant 1464 tours en fil de 0,15mm pour finir la partie HT. Ensuite je ferai les secondaires BT pour les filaments.




La bobineuse en action

IMG_6595.jpg


Une photo des bobinages terminés. On voit les sorties des gros bobinages filaments. La partie filaments pour les lampes est constitué de fil doublé de 0,85mm. L'ensemble doit tenir 2,5A environ. Pour la valve un enroulement simple de fil émaillé de 0,85mm diamètre est réalisé. Le tout est enroulé de chatterton, je sais qu'il y a plus joli mais bon, c'est efficace, assez fin et bien isolé (n'oublions pas que la HT passe par le bobinage filament car la valve est à chauffage direct).

IMG_6596.jpg


Après le retolage voici ce que ca donne. J'ai remis en place le bornier de connexion des bobinages filaments. Les entrées secteurs et sortie HT se font en direct sans bornier.

Après avoir testé le transformateur sur le secteur, voici le résultats des mesures.

Tout va bien donc.

IMG_6601.jpg


Voici le transfo fixé sur le chassis. J'ai coupé les vis qui étaient un peu longues. Celles ci servent non seulement à serrer les toles mais aussi à fixer le transformateurs sur les étriers. Les fils blancs sont les 2 demi-secondaires HT. Le fil avec un noeud au bout est le point milieu.

IMG_6602.jpg


une petite photo vu du dessus. les fils qui dépassent sont ceux du sélecteur de tension. Il seront à relier sur le bornier de la tole intermédiaire. La sélection de tension se fait sur un bornier constitué de prise 4mm, un fil avec une fiche banane permet de sélectionner la bonne tension.

IMG_6603.jpg





Le chassis, CV, bloc d'accord et self...