Adaptation pour finale C443
et remise en état du CV antenne



Pourquoi une adaptation pour la C443 ?

Parce que dans mon cas, je n'ai pas d'autres lampes à l'heure actuelle à mettre à la place de la finale, ce qui en soit est une bonne raison, mais aussi parce que cela pourrait éventuellement servir à des gens qui ne possèderaient pas de RES174 et qui auraient une C443 plus facile à trouver.

La modification est simple et réversible facilement.

Concernant le CV d'antenne il a un jeu important au niveau d'une des connexions à une des cosses, j'ai pas mal de crachements pendant la manipulation, je vais donc y jeter un oeil.

Modification pour finale C443

J'ai été amené a tester ce poste avec une C443. Directement, comme ca, sans prendre de précautions particulières ca fonctionne mais le son est un peu faiblard et rapidement déformé quand on monte le volume.

Cela s'explique d'une part par le fait que l'écran de la finale est alimenté en 150V et qu'une C443 doit à plein régime bénéficier de 200V écran. De plus, comme la lampe finale ne fonctionne à fond, l'intensité anodique est plus faible et comme la polarisation se fait dans le -HT, la lampe est mal polarisée et la tension plaque est trop forte, bref, ca ne va pas.

Chose bizarre sur mon poste, celui ci n'avait pas de résistance de polarisation dans le -HT, il n'y avait rien, ca ne pouvait donc pas fonctionner quoiqu'il arrive.

De plus, les valeurs de composants qui sont installés dans le récepteur correspondent aux valeurs qui sont entre parenthèses sur le schéma, or ces valeurs entre parenthèses sont celles qui doivent être utilisées sur les récepteur prévu pour un HP à excitation. Une sortie HT est prévu pour cela et en fouillant sur l'internet j'ai vu des récepteurs qui possèdaient cette prise. Sur le mien, ca n'existe pas, pas de prise pour bobine d'excitation et pourtant la valeur des composants installés correspond à celle utilisé pour un montage de ce genre. Incompréhensible...

Comme la bobine d'excitation est en parallèle sur l'alimentation, il est assez facile de trouver une source d'alimentation HT en branchant cette bobine entre la prise de terre et le +HT qui va au haut parleur.On peut noter que la sortie HP possède une de ces prises labellées avec un (+), ce n'est peut être pas sans raison.

Compte tenu du niveau de tension assez élevé observé, on pourrait je pense brancher cette bobine comme je viens de le citer plus haut. L'ennui, c'est que le coté négatif serait vraiment à la masse et pas avant la bobine de filtrage, ce qui n'occasionnerait pas une chute de tension dans la résistance qui se trouve dans le retour du -HT...

Bref, c'est incompréhensible.

J'ai donc testé une modification à moindre frais qui peut vous permettre d'installer une C443 en lampe finale, sans trop modifier le shéma.

Les résistances en rouges sont à remplacer par les valeurs indiquées.

plan modifie 
pour C443 en finale

Pour résumer, on voit que le pont constitué des résistances R12,R2 et R3 a été modifié.

Avec tout cela, nous obtenons une lampe HF et une lampe finale qui fonctionnent de manière optimum, le poste est puissant et fonctionne très bien.

Cette modification n'est valable que pour l'utilisation d'un HP à haut impédance ou d'un HP à aimant permanent utilisant un transfo d'adaptation

Bien sur, on mettra les résistances d'origines de coté dans une petite pochette qu'on disposera dans le poste avec les modifications à apporter pour remettre le récepteur à l'état d'origine.




Reparation du CV Antenne

J'avais indiqué plus haut que le CV de réaction présentait un problème. Mais, j'avais fait une erreur, le poste était retourné quand j'ai détecté le problème et il s'agit du CV d'antenne et pas de celui de réaction.

Ce CV possèdent 4 lames fixes avec 3 lames mobiles. Tout est constitué d'un sandwich de lames avec de fines rondelles isolantes en papier bakelisé. Le tout tient entre 2 plaques carrées en carton bakelisé de 2mm d'épaisseur séparé par des entretoises en laiton et rivetées.

Comme pour le chassis, les rivets sont cassés, ce qui occasionnent des mauvais contacts notamment du coté des lames fixes car la cosse est tenue normalement par un rivet qui est cassée.

Dans un premier temps, je me suis dit que le simple remplacement du rivet cassé suffirait, mais j'ai vu qu'un autre à coté commencait à partir.

De plus en manoeuvrant le CV, j'ai détecté une résistance entre les lames, je pense que des poussières métalliques sont entrées à l'intérieur. Je dois donc le démonter.

Le CV est fixé au chassis par 3 vis situées derrière le bouton de manoeuvre. Ensuite, vous devez dessoudez 2 fils très rigides qui relient le chassis au bobinage situé au dessus du CV car il n'y a pas la place pour extraire le CV de la face avant. Une fois ce CV enlevé, voila à quoi il ressemble.

Photo


Voici un des rivets qui pose problème. En fait, pour être précis ce n'est pas qu'il pose problème, c'est qu'il est carrément absent et la cosse bouge.

Photo


Vue du ressort à spirale qui permet les connexions vers les lames mobiles.Celles-ci ne sont pas à la masse, ce CV est complètement isolé du chassis..

Photo


Ci dessous, la première tentative de remplacement du rivet en installant une vis et un boulon de fortune. Le contact était correcte avec les lames fixes, mais c'est la que je me suis apercu qu'il y avait un problème d'isolation.

Photo


Suite au problème d'isolation fraichement détecté, le démontage du CV est décidé.

D'abord, je fais sauter les 2 rivets restant à la Dremel. Puis je m'attaque à la spirale qui relie l'axe solidaire des lames mobiles à la tole un peu surelevée qui à deux fonctions (maintenir l'axe du CV et offrir une cosse de connexion vers le monde extérieur pour les lames mobiles). Sur la photo, le coté extérieur de la spirale est dessoudé. Il était soudé sur la droite de la tole en passant par un petit trou.

Photo


La spirale déposée.

Photo


Cette spirale est soudée en son centre à l'axe du CV, et sur l'extérieur sur la tole (on voit la soudure à l'extrême gauche)

Photo


Je peux enlever la première plaque.

Photo


Dessous on voit une rondelle isolante un peu plus épaisse que celles qui vont suivre.

Photo


Je démonte ensuite l'axe du CV et je récupère les entretoises, la cosse qui se soude sur la spirale et l'écrou.

Photo


En continuant à démonter le CV, on arrive aux lames mobiles.

Photo


Voici toutes les pièces constituant le CV, ca fait du monde.

Photo


Je nettoie tout, j'essuie bien les lames fixes et mobiles, ainsi que les rondelles en papier bakélisées. Et je remonte tout, sans l'ordre inverse

Je ne lai pas précisé dans la liste mais entre chaque lame fixe se trouve des petites rondelles permettant d'espacer les lames.

En cours de remontage...

Photo


Les rivets sont remplacés par des vis.

Photo


Je ressoude le coté intérieur de la spirale sur l'axe du CV

Photo


Soudage du coté extérieur à travers un trou dans la tole qui maintient aussi l'axe du CV.

Photo


La résistance du CV est bien infinie, donc pas de court-circuit.

Mesure de la capacité minimum.

Photo


Et de la capacité maximum

Photo


Voici les fils que j'ai été obligé de dessouder pour retirer le CV de son logement.

Photo


Je remets le CV en place (il est fixé sur la facade par trois vis) et je ressoude ses connexions.

Photo


Je ressoude ensuite les autres fils sur le bobinages.

Photo


Résultat des courses, le CV ne crache quasiement plus et le réglage est souple. Il y a un peu de jeu dans l'axe mais je ferai avec. L'essentiel est que cela fonctionne.

Sur les PO, en prenant radio-bleue, je dois mettre la réaction au minimum (CV de réaction complètement ouvert) et je dois baisser aussi le niveau via le CV d'antenne.

Sur les GO, c'est un petit peu moins sensible mais cela reste très bien. Il faut monter un peu la réaction pour France-Inter, un petit peu plus pour Europe 1 et rien du tout pour RTL qui est recu très fort.




Remise en etat de la caisse