Remise en route d'un Mende 98N




Marque     Mende
Modèle     98N
Année     1930
Pays     Allemagne
Type     Détectrice à réaction  
 Gammes d'ondes    PO/GO
  Alimentation     Secteur Alternatif
Nbre tubes     4


De nouveau un petit poste Allemand. C'est une détectrice à réaction alimentée sur secteur. Ce récepteur est doté de 4 lampes : une valve type RGN354 à chauffage direct, une triode REN904 (chauffage indirect) pour la détection, une autre du même type pour la préamplification BF et une RES164 pour la lampe finale. Compte tenu du nombre de lampes ce récepteur peut directement être utilisé sur HP (HP séparé haute-impédance, il n'y en a pas de HP ni de transformateur de sortie dans la caisse). C'est un récepteur à 2 gammes d'ondes PO/GO. Comme beaucoup de poste allemands de cette époque, il comporte quelques rafinements et particularités, nous verrons cela au fur et à mesure de la restauration.

La caisse est en bakelite marron, tout ce qu'il y a de classique. Le chassis est en métal, sauf la partie supérieure où se trouve les supports de lampes, cette partie est en carton bakélisé.


Présentation

D'abord, juste pour dire, pas facile de trouver des informations sur le modèle 98N de chez Mende.

IMG_3215.JPG


Je ne connais pas sa durée de fabrication ni le nombre de modèles écoulés, mais rapidement(d'après certaines infos glanées sur le net...) le récepteur 98W aurait remplacé le 98N.

Mise à part la caisse et quelques légères différences, le 98N est quasiment identique au 98W, c'est une sorte de "pré-série" on va dire. Pour étudier ce récepteur, je me suis donc basé sur le schéma du 98W que vous voyez ci-dessous.

Vous pouvez cliquer sur l'image pour la voir en plus grand dans un autre onglet.



J'ai noté les quelques différences et j'ai refait un schéma pour le 98N en mettant en rouge ce qui a changé (trois fois rien comme vous pourrez le constater.

Les petits carrés aident à repèrer les composants.

- Les carrés marron (Cx) indiquent les condensateurs sur la plaque de composant.
- Les carrés Rx marrons indiquent les résistances sur la plaque de composants
- Les carrés roses (BCx) indiquent le numéro de cosse sur le bloc de condensateurs.

Vous pouvez cliquer sur l'image pour la voir en plus grand dans un autre onglet.



Les principales différences sont les suivantes :

Pour le reste, il s'agit d'un récepteur type détectrice à réaction, alimenté sur secteur. La détectrice et la préamplicatrice BF sont des triodes type REN1004, lampes à chauffage indirect. La finale est une RES164 qui tes une pentode à chauffage directe, celle-ci est polarisée via une résistance située entre le chassis et le -HT. Cette résistance comporte une prise régable permettant dajuster la tension de polarisation de la pré-amplificatrice BF.

Pour le reste, rien de bien spécial. Plusieurs prises sur le primaire antenne afin d'adapteur au mien son antenne en fonction du lieu et des conditions de réception. Réglage de réaction via un CV. La seule commutation se situe au niveau des bobinages d'accord où le plus gros est court-circuité en PO. Les bobinages antennes et réaction sont les mêmes pour les 2 bandes. Le poste est doté d'une prise PU.

Petite particularité sur l'alimentation, le poste est équipé de 2 fusibles, un sur le fil commun à toutes les tensions secteur et un autre pour la partie 220V. D'après les fixations des fusibles, celui de 220V parait un tout petit peu plus grand, même si les 2 sont prévus pour 200mA, il y a peut être une différence de rapidité pour le 220V ???

Il est temps de faire maintenant l'état des lieux.




Etat des lieux

Déja, juste pour dire, le poste était livré avec les boutons non remontés et le bornier antenne qui était branlant. L'ensemble des pièces démontées était dans un sac en plastique.

IMG_3300.JPG


Ce qui veut dire que le poste a donc été démonté et en général, quand le vendeur ne prends pas la peine de le remonter entièrement, c'est qu'il a abandonné la réparation. Peut être aurais je des surprises à l'intérieur ??? Nous verrons bien.

Cordon secteur complètement cuit et raide comme la justice. A refaire.

IMG_3210.JPG


Un léger court-circuit à prévoir si on le branche directement. Il n'en est pas question évidemment.

IMG_3212.JPG


La plaque signalétique. Avec une petite tole en équerre qui rentre à l'intérieur du poste. En général c'est pour manoeuvrer un interrupteur sur le chassis qui coupe l'alimentation quand on enlève l'arrière du poste. Mais, comme on le verra plus loin, ce n'est pas ca. Il s'agit juste d'un contact permettant de mettre la tole arrière à la masse. Bien vu !!!

IMG_3213.JPG


Arrière en tôle. En bas à gauche, la prise L pour le HP. Et à droite la prise P pour le PU.

IMG_3214.JPG


Sur la facade, en haut à gauche le CV de réaction. Notez la petite vis en haut. C'est plus important qu'il n'y parait, nous verrons cela plus loin. A droite le CV d'accord. En bas, un petit levier pour la commutation PO/GO.

IMG_3216.JPG


Jusque la, ca va...

IMG_3217.JPG


Mais la, ca va plus !!!

IMG_3222.JPG


Et la non plus. Cadran a refaire évidemment.

IMG_3223.JPG


On enlève l'arrière. les lampes ont bien été demontées comme prévu. Je demande toujours au vendeur d'enlever les lampes, de les mettre chacune dans du papier bulle et de remettre tout à l'intérieur du poste pour les protéger. Les filaments des 4 lampes de sont pas coupés. Cela ne veut pas dire qu'elles soient dans un état correcte mais au moins le filament est bon.

IMG_3225.JPG


L'intérieur, plutot sobre... Au fond on voila la tole de blindage qui sépare la rangée de lampe du reste du récepteur (en l'occurence les bobinages, le transformateur et les CV).

IMG_3226.JPG


Le bloc fusible. Celui de gauche est utilisé dans tous les cas. Celui de droite ne sert que pour la position 220V.

IMG_3229.JPG


La répartiteur secteur. Pourquoi faire compliqué ???

IMG_3230.JPG


Les supports de lampes. Finale à gauche, suivie de la préamplificatrice BF et la détectrice.

IMG_3231.JPG


Chassis vu de l'arrière. Le trou au milieu permet de mettre à la masse la tole arrière qui referme le poste.

IMG_3232.JPG


La languette qui permet de contact de masse sur la tôle arrière.

IMG_3237.JPG


Sous le chassis, en haut à droite, les 2 lamelles de toles sont les contacts de masse pour la tole arrière.

IMG_3243.JPG


Le bornier antenne qui n'a pas été remonté. A ce propos justement, ne pas oublier de le dévisser pour retier le chassis de la caisse en bakélite (ainsi que les 2 boutons des CV, mais pas l'interrupteur secteur ce n'est pas la peine)

IMG_3233.JPG


La caisse en bakelite est très sale mais en bon état, on voit qu'en frottant un peu avec de la pâte à polir le brillant revient très bien.

IMG_3235.JPG


Etant donné que le chassis est principalement en métal, qu'une tole en U permet le blindage à l'avant, ainsi que le blindage intermédiaire entre les lampes et le reste du poste, et étant donné que l'arrière est blindé lui aussi, on remarque que le dessous du chassis l'est aussi via une feuille métallique isolé du chassis via une feuille en carton.

IMG_3238.JPG


On baisse le blindage et on a accès au chassis.

En haut à gauche le transformateur d'alimentation. Avec un primaire comportant des prises pour l'adaptation secteur, un secondaire pour le filament de la valve, un secondaire avec point milieu pour les filaments des 3 autres lampes et un simple secondaire pour la HT. Redressement mono alternance donc, donc valve mono-plaque. En haut à droite, le support de la valve.

IMG_3239.JPG


Une bonne partie des composants se trouve sur une plaque en carton bakelisé. D'un coté, ca fait joli et bien présenté. Cela permet aussi à l'usine de monter plus rapidement les postes. Par contre pour la maintenance, c'est un peu la misère car cette plaque est reliée en dessous au bloc de condensateur que je vais devoir refaire. Donc pour démonter le bloc de condensateur, je vais devoir demonter cette plaque.

IMG_3240.JPG


IMG_3241.JPG


Les 2 gros fils avec le chatterton sont les 2 fils d'arrivée du secteur. le cordon secteur est a refaire, donc ces fils aussi. L'interrupteur secteur est très dur à manoeuvrer il devra être démonté, nettoyé et graissé.

Les 2 gros fils avec le chatterton sont les 2 fils d'arrivée du secteur. le cordon secteur est a refaire, donc ces fils aussi. L'interrupteur secteur est très dur à manoeuvrer il devra être démonté, nettoyé et graissé.

IMG_3242.JPG


Le bloc de condensateur, boursouflé comme d'habitude et éventré. A refaire, d'autant que certains condensateurs ont changé de valeur.

IMG_3244.JPG


L'arrière de la plaque fusible.

IMG_3245.JPG


En haut à droite les bobinages (antenne, accord, réaction) avec les liaisons du primaire antenne vers le bornier. La prise terre du bornier est reliée au chassis via une vis de fixation du bloc condensateur. D'ailleurs vous voyez ici que la patte de fixation du bloc de condensateur est complètement déssoudée du bloc, car il est trop déformé...

L'entretoise que vous voyez en plein milieu de l'image devra être démontée pour pouvoir retirer le bloc de bobinage.

IMG_3246.JPG


Vous remarquez l'état du ressort permettant le contact des lames mobiles avec le monde extérieur.

CV a refaire.

IMG_3247.JPG


IMG_3249.JPG


Plaque arrière en carton bakelité qui tombe en morceaux, elle avait déja été recollée apparemment, il faudra refaire un point de colle supplémentaire apparemment. Une fois le poste refermé cela ne se verra pas.

IMG_3252.JPG


La résistance bobinée de polarisation. Coupée au moins à 10 endroits différents. Morte de chez morte. IL faut que j'enlève les fils, je verrai si j'en mets des faux pour faire joli après, mais je mettrai des résistances fixes sous cette plaque. Vu la largeur de la prise, je pense que la proportion est 1/8 et 7/8, donc 200 ohms et 1400 ohms pour les 1600 ohms entre les extrémités.

IMG_3254.JPG


On voit bien le fil résistif qui est brisé à plein d'endroits.

IMG_3254B.jpg


Mesure du bobinage accord en mettant l'inductancemètre sur le CV. Je devrai trouver aux alentours de 200 à 220µH en PO et dans les 2200 à 2400µH en GO.

En GO :

IMG_3256.JPG


En PO. Nickel, le bobinage d'accord est bon.




Si on récapitule, voici une première liste de travaux.


Démontage des éléments du chassis