Cablage et résistances



Comme d'habitude sur des postes de cet époque, certains éléments de cablage sont à refaire et pas mal de résistances ont changé de valeur.

Ces deux aspects sont plutot facile à tester et je commence toujours par cela : Pour la continuité du cablage un multimètre en position sonnette et pour les résistances un ohmètre.


Le HP

Je vais équiper la prise de 3 fils pour pouvoir éloigner le chassis de la caisse, car le cordon d'origine est trop court comme d'habitude.

Je vais procéder de la même facon que pour mon philco 20. Je soude d'abord du fil souple sur la prise du HP, d'une longueur suffisante pour pouvoir tester le chassis sur l'établi et laisser la caisse par terre.

Ce fil souple sera ensuite gainé par un fourreau en coton, récupéré dans un rouleau de cable d'époque en bon état

La prise d'origine ressemblait à ca

Photo


La voila maintenant avec du fil neuf

Photo


Photo


Coté du haut parleur

Photo


Evidemment, quand le poste sera au final équiper d'un push, je serai obligé de rajouter un fil supplémentaire. mais pour l'instant, j'essaie déja de redémarrer le poste, nous verrons plus tard pour les améliorations.



Le jack

Pas de quartier, je le supprime.

Photo


J'enlève le fil qui va du condensateur de liaison BF au jack, ainsi que celui de masse.
Je supprime par la même occasion le fil qui va de la cathode de la mélangeuse vers le jack, et je relie la cathode à la masse (plus tard nous referons les polarisations comme il faut).



Le cordon secteur

Remplacement pur et simple. Au début j'avais mis un cable moderne.

Photo


Puis j'ai finalement décidé de mettre un cable à l'ancienne directement, puisque je l'aurai fait au final. Je l'ai équipé d'une prise récupéré sur un autre philco.

Photo


Tant que j'y suis, je vais tester la continuité au niveau du secteur.

Ce petit test rapide, m'a permis de voir que le primaire du transformateur secteur était OK, que le cable secteur est bon et que l'interrupteur secteur fonctionnait correctement.

J'applique aussi ce genre de test sur les postes tout-courant, car cela permet de vérifier rapidement la continuité des filaments, c'est un test basique mais qui rend bien des services.


Tant que j'y suis, je reste en position "Marche" sur l'interrupteur et je vérifie la résistance entre chaque plot de la prise secteur et la masse. Cela me permet de vérifier que le primaire est bien isolé de la masse du chassis. Je trouve une dizaine de Mégohms. Pas trop mal mais un peu faiblard à mon gout, je changerai donc les condensateurs de retour HF qui se trouve entre le chassis et le secteur (condensateur n°84) car ils sont un peu fuyard. Bon, je chipote peut être mais les condensateurs que j'utilise en remplacement, ont une résistance interne supérieure à la plage de mesure de mon ohmètre (qui est de 40 Mohms) et sur ces deux condensateurs en particulier, je ne rigole pas car ils sont reliés au secteur.

Et puis tant qu'a faire, j'enlève la double diode de redressement (lampe 80) et je mesure la résistance du secondaire HT en branchant l'ohmètre sur le support de la 80 au niveau des 2 plaques. Je trouve 132 ohms. Ouf, ca sent bon.

Arrivé la, je ne m'arrête pas en si bon chemin. J'enlève toutes les lampes (sauf celle du cadran), je branche le voltmètre sur le secondaire filaments, je branche le poste (sur 110V hein ? Ben oui, ca serait dommage. De toutes facons je n'ai pas le choix, je mets des prises américaines a tous mes postes en 110V, je ne risque donc pas de les brancher sur une prise 220V standard) et j'allume. La lampe du cadran s'allume et je trouve 6,7V.

Je mesure la tension filament pour la 80, je trouve 5,4V et pour la HT 2 x 338V. Tout va très bien le transformateur secteur est OK. Chouette, déja un que je ne rebobinerai pas.



Maintenant que le cablage secteur est OK et que je suis rassuré sur la partie alternative de l'alimentation, que le câblage entre le chassis et le HP est correct pour les premiers tests (premier tests sans le push...), je m'attaque à changer les résistances qui me paraissent en dehors des valeurs raisonnables (je m'autorise 15% de variation).

Oscillateur et détection

Je rajoute une résistance manquante au niveau de la détection

Et j'en profite pour refaire le condensateur de liaison. Je le vide et met un condensateur neuf à l'intérieur. Et en toute logique et conformément au schéma, je le relie non pas au curseur, mais à l'extrémité du potentiomètre de volume

Photo


La résistance entre la cathode et les bobinages oscillateur a varié vers le haut plus de 200K de variation (resistance n° 36)

Photo


Je place une résistance de valeur adhoc en parallèle pour atteindre la valeur souhaitée, soit 51K.

Photo


Sans m'étendre sur les détails, je changerai aussi la résistance de plaque de la 85 qui faisait 7K au lieu de 32K prévu, ainsi qu'une des résistances du pont diviseur permettant l'alimentation de tous les écrans des lampes. Le reste des résistances est OK.






Reconditionnement des capacités...