Reconditionnement des capacités



Concernant les 2 capacités principales de filtrage, pas de surprise, elles n'étaient pas bien fraîches.

Donc, vidage du contenu et regarnissage avec des condensateurs récents à l'intérieur.

Je n'ai pas pris de photos de cette opération.

Cela dit, j'en ai fait pour la capa triple(n° 68) qui assure :



Voici les différentes étapes du reconditionnement :

Extraction de l'ancien contenu

Tout d'abord j'écarte les lèvres qui tiennent la pièce de caoutchouc avec ses trois broches et j'enlève cette pièce à la pince. Les fils intérieurs se cassent mais peu importe ils ne seront pas réutilisés.

Photo


Ensuite comme l'intérieur du condensateurs est composé de produits qui se sont solidifiés avec le temps, il est quasiment impossible de retirer directement les condensateurs proprement dits. Je vais les extraire. Pour cela, mon extracteur préféré est un somelier Kronenbourg !!! Je visse le tire bouchon dans le condensateur et je serre le sommelier dans les machoires d'un étau. Ensuite, je chauffe le corps en aluminium avec un décapeur thermique.

Photo


Outils FACOM n° 1664 !!!

Photo


Une fois que le corps du condensateur est bien chaud, le tube en aluminium s'enlève sans effort (avec un chiffon pour ne pas se bruler...)

Photo


Le corps du condensateur est maintenant vide. Sale, on est d'accord mais bien vide !

Photo


Miam, on en mangerait bien un bout pour l'apéro...

Photo





Regarnissage

On réunit d'abord toutes les pièces nécessaires. Comme je n'ai pas de condensateurs qui tiennent 450V pour les 2mf, je mets 2 condensateurs de 4,7mf/350V en série, shunté par des résistances de 330K. Pour celui de 1mf, c'est bon il tient 600V.

Photo


J'isole les parois intérieurs (le cylindre) avec une feuille de plastique.

Photo


J'ai maintenant 2 bloc. Un constitué de 2 x 2mf et un condensateur tout seul de 1mf.

Photo


Je soude la masse commune aux trois condensteurs

Photo


Je tire les rois fils positifs en rouges et un négatifs en noir.

Photo


J'enroule tout ca grassement avec du chatterton.

Photo


Je perce 1 trou pour faire sortir le fil de masse (Oui, je sais, j'aurai pu simplement le mettre en contact avec le corps en aluminium, mais je n'avais pas ce qu'il faut pour le faire, donc un fil va sortir et je souderai l'extrémité à la masse. De toutes facons je trouve ca plus sur.). Les trois fils positifs seront soudés où se trouvait les fils d'origines et passeront par les trous qui existaient déja.

Photo


Je glisse le tout dans le corps du condensateurs, je colle la base et c'est fini.

Photo




Ensuite bien évidemment, j'ai refixé ce condensateur sur le chassis, et tiré des fils neufs (enfin des fils de remplacement ancien mais en bon état) vers les points de filtrage d'origine. Sauf le filtrage de 2Mf de la plaque de la 85, pour la bonne raison que pour l'instant, il n'y a pas encore de transformateur de déphasage et la liaison entre plaque 85 et grilles 42 se fait par condensateur. Donc si je mets 2mf, au niveau de la plaque, je mettrai toute la BF à la masse. Ca sera pour plus tard lorsque le transfo déphaseur sera construit.



Maintenant, on attaque la pièce du boucher (et pourtant c'est le genre de boulot qui coupe l'appétit en général).


Réparation du transformateur HF...