Remise en route d'un Philips 964AS



philips964AS-small.jpg Marque     Philips
Modèle     964AS
Année     1933-1934
Pays     Hollande ?
Type     Détectrice à réaction   
Gammes d'ondes   GO/PO1/PO2/PU
  Alimentation     Alternatif
Nbre tubes     3


Ce poste a une petite histoire que je vais vous raconter.
Il m'a été offert par ma femme pour mes 40 ans et pour le choisir, elle a regardé mes mails pour trouver l'adresse email de Pierre. C'est Pierre qui a fait les recherches et qui a trouvé ce poste sur ebay. Il l'a commandé pour moi, il l'a recu chez lui puis l'a fait livré chez moi.

Ensuite, lors d'un repas que j'avais offert au restaurant pour tous mes amis proches, j'ai pu avoir ce cadeau. Malheureusement.... La poste ayant bien fait son travail commme d'habitude...... Il était en morceaux.

Etat des lieux et refection de la caisse à l'époque

Voici l'étendue des dégats

DSC00424.JPG, 55kB


DSC00423.JPG, 63kB


DSC00422.JPG, 48kB



DSC00425.JPG, 24kB


DSC00426.JPG, 26kB


A l'époque, Pierre m'avait aidé à recoller la caisse et à la renforcer.

Ensuite, j'avais fait couler de la résine teinter dans les fissures et j'avais poncé au papier de vert grain 1000, pour obtenir ce résultat. Ce n'est pas parfait, mais par rapport à l'origine, c'est quand même mieux.

caisse apres collage.jpg, 44kB


DSCF0007.JPG, 28kB





Ancienne remise en état du chassis

Pour ne pas vous le cacher, ce poste était désormais fonctionnel, je l'avais remis en état il y a 5 ans mais je n'avais pas fait d'article dessus.

Cependant, j'ai du faire quelques concessions. D'abord j'ai bricolé un interrupteur de fortune, car celui d'origine n'existait pas.

Voici un interrupteur d'origine (Extrait d'une photo prise par un membre de radio-maritime)

orig-inter.jpg, 17kB


A l'origine, la manoeuvre du condensateur de réaction qui fait aussi office de commande de volume, commande un interrupteur au debut de sa course. Pour ma part j'ai installé à l'époque un interrupteur commandé par une lamelle. Dans le prochain chapitre, j'essayerai de mettre un interrupteur comme à l'origine en en modifiant un moderne.

DSCF0004.JPG, 78kB

J'ai changé le cordon secteur.

Refait le bloc de condensateurs, je ne décrirai pas le processus, c'est comme d'habitude, on vide le bloc, on met du neuf dedans et on referme. Voici quand même un schéma du contenu.

bloc-condos.jpg, 22kB


Les résistances étaient toutes nickel, donc je n'ai rien touché de ce coté la.

La finale étant absente, l'ami Pierrot m'avais fourni un ersatz et la valve n'étant pas la bonne, j'ai bricolé un ersatz à diode.

Le bobinage d'origine n'existait plus et avait été remplacé par un bloc merdique complètement incompréhensible. Il faudrait que je le retrouve pour le mettre en photo.


A l'époque, je n'avais pas de schéma, j'ai donc construit un bobinage à la louche, avec un enroulement GO et sa réaction, un enroulement PO et sa réaction, et un enroulement d'accord avec des prises que j'ai relié sur les prises antennes A1, A2 et A3.

ancien bobinage.jpg, 59kB


J'avais donc 2 bandes PO et GO, correctement couvertes, mais le réglage de réaction n'était pas toujours satisfaisant. Par contre, grâce à l'enroulement d'antenne, même si le niveau de réception était un peu plus faible qu'avec une liaison par condensateur sur l'antenne la sélectivité était très bonne. La sélecteur de gamme commutait les enroulements d'accord, ainsi que ceux de réaction.

Le "VRAI" bobinage n'est pas concu comme le mien.

Voici le chassis tel qu'il était avant-hier.

chassis apres cablage.jpg, 87kB




Création d'un nouveau bobinage

Pour créer le bobinage, j'avais besoin d'un modèle. Je me suis aidé de la photo que j'ai trouvée chez les collègues de radio-maritime. Avec une règle de 3 (en prenant comme base la hauteur du chassis), j'ai pris les mesures et déterminé grosso-modo la longueur et le diamètre du mandrin. Ensuite, j'ai mesuré la longueur et le positionnement de chaque bobinage. Voici cette photo.

orig-bobine.jpg, 24kB

Pour les bandes de fréquences, avec discussion avec Pierre nous nous somme basé sur les gammes d'un Philips 2517 qui comportait les bandes suivantes :

On voit que tout est couvert de 142Khz à 1500Khz.

J'ai fouillé dans mon brol pour trouver un enroulement d'accord de poste à détection directe.

IMG_8999.JPG, 27kB

A l'intérieur il y a ceci.

IMG_9000.JPG, 51kB


Dans un premier temps, je n'ai gardé que l'enroulement d'accord PO, j'ai retiré celui des GO ainsi que les 2 enroulements primaire (ou antenne) PO et GO.

IMG_9002.JPG, 105kB


Compte tenu des bandes à couvrir, des capacités parasites, du condo de détection et des condos de liaison vers l'antenne, nous avons déduit qu'il nous fallait les inductances suivantes.

Ce qui nous fait, un premier enroulement de 75 µH, auquel s'ajoute un autre de 225µH (pour faire les 300) et un de 1200 pour faire les 1500.

Pour faire les mesures, je me sers d'un inductancemètre.

IMG_9009.JPG, 55kB

L'enroulement que j'ai laissé fait 191µH, je dois l'abaisser à 75µH. Je vais donc enlever des tours.

Ensuite pour faire mes essais, je monte en volant 2 fils (un sur la masse et un sur la détection reliée aux lames fixes du CV). Je monte aussi 3 condensateurs pour avoir le même type de liaison qu'a l'origine. Pour l'instant tout est en volant pour la mise au point. Je fais travailler le poste sans réaction, je m'occupe d'abord des enroulements d'accord. En poussant le niveau de sortie du gene HF, le niveau est largement suffisant pour déterminer la couverture de bande.

IMG_9006.JPG, 68kB

Après quelques essais, je tombe sur les valeurs suivantes.


Petite astuce en passant, ne pas oublier de faire le test aussi avec le bobinage dans le chassis, car les masses métalliques de celui-ci modifie légèrement l'inductance des bobinages

Voila la tête du bobinage avec les trois enroulements d'accord.

IMG_9011.JPG, 34kB

La suite va consister à faire les enroulements de réaction.

Je pense que j'attaquerai les enroulements de réaction ce week-end.





Construction des bobinages de réaction