Réfection des bobinages antenne, accord et réaction







Déblocage du bobinage de réaction

Le bobinage de réaction est solidaire d'un axe métallique qui traverse la facade et se manoeuvre via un bouton. Ce bobinage ressemble (mécaniquement parlant je veux dire) à un système de variomètre où un bobinage peut tourner sur on axe à l'intérieur d'un autre. Dans notre cas, il s'agit d'un bobinage séparé, donc rien à voir avec un variomètre où les bobinages sont en série, mais ce bobinage peut bouger de 180° à l'intérieur des bobinages accord et antenne, et donc se retrouver en phase d'un coté, et hors phase à l'opposé, permettant donc de régler la réaction

Ce bobinage est en série entre la plaque et le primaire du transformateur BF, lui même alimenté via 100K sur l'alimentation.

Nous avons donc la chaine suivante :

HT+ -> 100K -> primaire transfo BF -> bobinage réaction -> plaque de la détectrice.



Pour rappel, voici l'ensemble en gros plan.

Au premier plan le transfo BF, ensuite les différentes joues rondes qui séparent les différents bobinages antenne et accord, avec à l'intérieur le bobinage de réaction. A l'arrière plan le sélecteur de gamme GO/PO, qui commute les bobinages d'antenne et d'accord simultanément.

IMG_2897.jpg


L'axe en acier traverse un tube en laiton fileté, qui est maintenu avec un écrou sur la facade. Cet écrou a déja été enlevé. Sur la photo suivante, on voit le contre écrou qu'il va falloir enlever bien évidemment pour pouvoir bouger ou tenter d'enlever le tube en laiton.

IMG_3028.JPG


L'ensemble est maintenu sur le bobinage via une plaque en laiton arrondie. Cette plaque tient avec un boulon sur le bobinage. On dévisse donc ce boulon.

IMG_3029.JPG


L'axe métallique comporte 2 ergots qui servent d'une part à serrer l'axe contre le tube en laiton, mais surtout de butés afin que la réaction ne se manoeuvre pas dans tout les sens. Il faut pouvoir bouger l'axe sur 180° environ, un peu moins si on tient compte de l'épaisseur des ergots, mettons 170°.

Je mets du dégrippant de chaque coté de l'axe et je laisse pénétrer pendant une petite demi-heure.

IMG_3032.JPG


Je profite ensuite de ces ergots pour bloquer l'axe dans les becs d'une pince à bouts coudés. Et avec une pince universelle, je mords fermement (mais sans trop exagérer, et surtout sans ripper...) le tube en laiton. J'effectue des petits mouvement en tournant autour de l'axe et rapidement l'ensemble s'est débloqué.

IMG_3031.JPG


Il suffit de remonter l'ensemble en ordre inverse, d'abord la plaque support et ensuite le contre-écrou qui maintient le tout en place.

Attention, ces bobinages sont vraiment fragiles, les fils ne demandent qu'a ce casser et vous verrez dans le chapitre suivant dédié au remontage, qu'en remettant toutes les connexions et en faisant des tests de continuité, je me suis apercu que la réaction était coupée quelque part sur le trajet. Il s'agissait en fait du fil soudé à même le bobinage et qui faisait la liaison avec la plaque. A force de tourner le bobinage le fil se tord dans arrêt, il a beau etre souple il a fini par casser et j'ai du le remplacer. Nous verrons cela plus loin.




Bobinage antenne et accord

Rien a déclarer de ce coté la. Tout va bien, les bobinages sont intacts.

Voici le schéma concernant cette partie.



Au niveau de l'accord, nous avons 2 bobinages en série. Lorsque nous sommes en PO, un des 2 bobinages est court-circuité, en GO l'ensemble des 2 bobinages est utilisé. La base des 2 bobinages est à la terre, le sommet est relié au CV d'accord. Entre la grille de la triode et le CV se trouve le condensateur de détection de 300pf.

Pour la partie primaire d'antenne c'est à peine plus compliqué. Nous avons 2 double bobinages au lieu d'un seul:

2 bobinages en série pour les PO, même chose pour les GO. Le double commutateur PO/GO gèrant la commutation antenne, permet de relier une partie ou la totalité de ces bobinages sur les prises antennes en facade (prise 5 et 6).

La prise (5) est reliée via le commutateur PO/GO au bobinage respectif dans son intégralité. Dans ce cas, plus de gain, mais moins de sélectivité. Cette prise est prévue pour des antennes relativement courtes.

La prise (6), prévue pour des antennes plus longues, est reliée via le commutateur PO/GO à une petite partie du bobinage. Moins de gain et plus de sélectivité ici. Cette prise est prévue pour les antennes longues

La prise (9), à l'arrière du poste, est reliée en direct sur le bobinage d'accord. Cette prise est prévu pour les antennes qui sont vraiment très courtes. On a plus de gain, mais la sélectivité est vraiment mauvaise.




Mesure sur les bobinages

Voici un tableau des mesures effectuées.

Inductance Bobinage Commentaire
IMG_3072.JPG  Réaction   17 ohms 
 Accord PO   CV Débranché 
 Accord GO   CV Débranché 
IMG_3075.JPG  Accord PO   Avec CV 
IMG_3074.JPG  Accord GO   Avec CV 
 Primaire antenne PO   antenne courte 
 Primaire antenne PO   antenne longue 
 Primaire antenne GO   antenne courte 
 Primaire antenne GO   antenne longue 




Remontage du chassis